Ref: 470

Success Story – Rs324, 500: Remis à Étoile d’Esperance

100%
Funds Raised: MUR 324,500
Required Funds: MUR 324,500

Avoir suffisamment de fonds pour palier davantage à la demande grandissante de nos bénéficiaires en maintenant des services et des Ateliers Thérapeutiques de qualité et en continuant à investir dans les différentes méthodes thérapeutiques qui apporteront des résultats plus durables et tangibles dans la vie de ces femmes vulnérables et accablées par le malheur.

Produit épuisé

Catégorie :

Description&nbsp

Pour la réhabilitation de femmes souffrant d’alcoolisme et le maintien des ateliers thérapeutiques du Drug Free Program d’Etoile d’Espérance

 

Augmentation de la consommation d’alcool à Maurice

Le dernier rapport du Ministère de la Santé paru en 2015 a clairement démontré une augmentation de femmes alcooliques et les habitudes des Mauriciens dans leurs consommations d’alcool.

  • En 2009, le nombre de femmes consommatrices d’alcool était de 33.8% et les hommes de 65.9%
  • En 2015, le nombre de femmes consommatrices d’alcool est passé à 41% et les hommes à 66.2%

Réf. : ‘The Trends in Diabetes and Cardiovascular Disease Risk in Mauritius – The Mauritius Non communicable Diseases Survey 2015’.

Etoile d’Espérance est l’unique centre de réhabilitation pour les femmes.

Ce centre s’occupe de les libérer de l’enfer de la maladie de l’alcool. Le concept de maladie, une fois compris et accepté, permet de commencer à réaliser qu’une personne qui abuse ou fait mauvais usage de l’alcool ne le fait pas nécessairement délibérément, mais parce qu’elle est malade.

Les patientes âgées entre 16 à 60 ans, viennent de tous les coins de l’île, de toutes religions et tous milieux sociaux.

Elles résident dans un environnement clos et propice au rétablissement pour une période minimale de 4 mois. Effectivement, nos bénéficiaires jouissent de toutes les facilités que peut offrir une famille/une maison équipée de 12 lits, Les produits ménagers pour leurs hygiènes de vie – tout est gratuit pour les patientes ‘free of charge’ car nous sommes subventionnés à un tiers de notre budget de fonctionnement par la NATReSA.

Une coupure totale avec son milieu quotidien est essentielle pour une guérison sur le long-terme.

Une fois qu’un individu est atteint de dépendance à l’alcool, on peut dire qu’il demeure très fragile, physiquement et psychologiquement. Une fois passé le seuil de la tolérance, la personne alcoolique ne pourra pas « redevenir » un consommateur modéré, parce que son système nerveux central est devenu affaibli. Le risque de « re-déclencher » une obsession mentale de boire pourra réapparaître fatalement, c’est pour cela qu’une coupure totale avec son milieu quotidien est primordiale pour un sevrage et une guérison sur le long terme.

L’atelier thérapeutique, un maillon essentiel du « Drug-Free Program »

Nos bénéficiaires sont suivies au « cas par cas ». Elles sont encadrées par une équipe pluridisciplinaire formée qui aide ces personnes vulnérables dans un projet de vie vers une abstinence totale ‘le Drug Free Program’ et les ateliers thérapeutiques sont parmi les maillons les importants dans cette reconstruction.

L’équipe travail sur les mécanismes de défense qu’une personne alcoolique développe automatiquement afin de justifier la décision de boire ou de consommer des drogues. Cette personne développe une tournure d’esprit qui lui permet, par la rationalisation, la projection, le refoulement, l’excès ou l’absence de nourriture, ou même le trou de mémoire, d’entretenir son système d’illusion afin de contourner son problème d’inadaptation.

La consommation d’alcool augmente avec une nutrition déficiente en certaines vitamines et des changements apportés à la consommation de sucre et de gras. Les malades de l’alcool qui s’alimentent mal, créent des déficiences minérales notamment en calcium et en magnésium, d’où l’importance de mettre l’emphase sur une alimentation saine et équilibrée avec les bons dosages.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PROGRAMME ET LES ATELIERS

Avec toute l’équipe thérapeutique composée d’éducatrices, de monitrices de nuits, d’une psychologue clinicienne et la responsable thérapeutique, le Centre Etoile d’Espérance apporte une attention particulière et s’adapte au cas par cas de par les besoins spécifiques des patientes. Nos ateliers thérapeutiques sont en ligne avec les besoins bien ciblés.

– nous adoptons des approches techniques telles :
Le Photolanguage
 Les groupes de paroles
 Cognitive thérapie

Pg.4

 le comportementaliste – travailler sur les atouts de la bénéficiaire afin de gérer les problématiques qu’elle aura à faire face au quotidien à son retour au domicile. Ces problématiques qui justement l’incitées à boire – faire face à la réalité de sa vie et accepter les difficultés ou les obstacles en dehors de notre contrôle.

Accompagnement en groupe et individuel / réconciliation familiale à travers le respect de la souffrance mutuelle de chaque partie.

Travailler sur le projet de vie pour soi, pour sa famille, pour son entourage, pour sa vie sociale et professionnelle

Séminaires:
– Responsabilisation face à l’alcool
– Habitude et comportement que nous véhiculons depuis des années qui pose problème
dans notre entourage, à soi-même, la famille, le voisinage ou sur son lieu de travail
– Imposer ses limites à soi-même et aux autres
– Travailler sur le relationnel / la confiance en soi
– Les relations sexuelles déviantes pendant l’alcoolisme
– Travailler sur les sensations positives pendant l’alcoolisme – reconnaitre l’addiction et faire un travail là-dessus
– Travailler sur le traumatisme (deuil d’un enfant/conjoint/parents proches – le deuil d’une relation toxique – deuil de la personne qu’on était avant – les violences domestiques – l’inceste et la prostitution)
– Les avantages illusoires et inconvénients de son alcoolisme (les sensations physiques et émotionnelles)
– Les effets de la consommation d’alcool sur son entourage – comment se positionner dans la nouvelle construction de soi
– Réintégration ou Intégration dans son rôle de femme (dans le foyer, dans son entourage, face à la belle-famille)
– Travailler sur la confiance en soi – comment s’affirmer
– Travailler sur l’éventualité de la rechute
– Travailler sur les dettes
– Alcool/désespoir/suicide

Dans le cadre de l’Art Thérapie, les bénéfices directs sur nos bénéficiaires à travers les activités, telles que:
1. L’atelier Créatif
2. L’atelier Peinture
3. La Cranio Thérapie
4. L’Esthétique
5. Le Yoga
6. L’encadrement et le suivi par un Educateur Spécialisé, 

seront un recentrage sur la personne, une abstinence plus soutenue, une découverte de différentes activités qui peuvent amener les patientes à entreprendre un projet de vie à travers la créativité et les activités mentionnées ci-dessus.

Au niveau du soin, se sentir psychologiquement mieux dans son être, aide les patientes dans cette démarche personnelle pour entreprendre des projets de vie non aboutis ou en voie de découverte.

Toutes les activités proposées engendrent des réactions sur la personne et ses ressentis.

Chaque réaction est travaillée à travers des échanges en groupe ou par la Psychologue et l’Educateur Spécialisé ou individuellement.

Etoile d’Esperance souligne que le but de ces ateliers est de faire ressortir le ressenti, les pleurs, les rires, les frustrations et les joies. Toutes ces activités/techniques et méthodes, permettent à la personne pour 60% des ‘Case studies’, dépendent des difficultés propres à la personne, un mieux-être et des armes solides dans son projet de vie familiale ou personnel pour vivre sans alcool.

Le suivi fait à l’Etoile d’Espérance en 2015

Statistiques
Janvier – Décembre 2015
Patientes (résidentes, day-care, aftercare) – calculé en termes de présence journalier
2,723

Nombres de repas – calculé en termes de présence journalier
13,645

Counselling des parents par la Psychologue
180

Beneficiaires

Nombres :
Capacité de lits 12 – une moyenne de 200 personnes sur un an
Day Care et After Care : une moyenne de 100 personnes sur un an
Bénéficiaires indirectes : Les enfants/la famille/la société
Région: Etoile d’Esperance, Quatre Bornes

Nous avons accueilli et accueillons des femmes à travers l’ile, les plus démunies, sans
distinction de races, de communauté, ni rang social, les femmes SDF, des femmes violentées,
les femmes avec des orientations sexuelles différentes et même zéro positive.

Derniers Projets initié par le centre

1. Campagne Nationale sur le Syndrome d’Alcoolisation Foetale

Etoile d’Espérance Association Alcool Femmes est un Centre Résidentiel qui oeuvre dans la réhabilitation des femmes malades de l’alcool depuis 1998.

Le centre a lancé une Première Campagne Nationale de prévention à Maurice, le 08 Septembre 2015, sur les méfaits de l’alcool pendant la grossesse. La journée Internationale de prévention du Syndrome d’Alcoolisation Foetale (SAF) est Célébrée le 09 Septembre. En effet, plusieurs associations du monde entier, interpellent la population sur les risques encourus par le foetus et le développement de l’enfant lors d’une exposition à l’alcool pendant la grossesse.

Le 09 Septembre, date hautement symbolique car il représente les 9 mois de grossesse de la maman. Malheureusement, à Maurice, ce syndrome est peu connu, ni n’est diagnostiqué par le corps médical, d’où l’urgence d’en parler, quit à déranger ou heurter.

L’objectif de cette campagne :
était de sensibiliser la population en générale, les jeunes filles, les mamans et les futures mamans, les autorités médicales et les associations sur les méfaits de l’alcool sur le foetus tout le long de la grossesse et même pendant l’allaitement.
Cette campagne avait pour principal objectif d’éveiller la conscience collective en atteignant la masse.
En prenant en considération ce phénomène qui touche la femme, deux vies sont sauvées, celle de la mère et aussi son enfant.

La prévention est primordiale, nous avons alerté les femmes qui consomment de l’alcool de manière occasionnelle ou de manière chronique – la campagne s’adressait à toutes les femmes enceintes, qu’elles soient alcooliques ou pas !

2. Barclays Colours of Life 2015

Primée parmi les 12 finalistes du Concours Barclays Colours of life
Premier prix dans la catégorie ‘Fight against Social Ills’
Premier prix Rs150, 000.00

PLAN D’ACTION

Les activités mentionnées ci-dessus entrent dans le processus d’un programme en résidentiel qui débute lorsque la patiente arrive au centre, mais au cas par cas dépendant de la pathologie. Les activités se poursuivent aussi après le traitement en résidentiel, c’est-à-dire le suivi individuel en After Care et Day Care. C’est des activités continues.

Ce projet est-il subventionné par d’autres organismes ou individus ?
Non uniquement Etoile d’Espérance

Sur un budget de fonctionnement au alentour de Rs300, 000 par mois, nous percevons de Rs140, 000 du Gouvernement (NATReSA) et le reste des financements nous proviennent du Secteur Privé

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Success Story – Rs324, 500: Remis à Étoile d’Esperance”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bénéficiaires potentiels du projet

Les femmes, Les jeunes filles, Les familles en counseling – la reconstruction de la cellule familiale

Ce projet est-il parrainé, financé ou subventionné par d’autres organismes ou individus ?

YES

Liste des autres donateurs

Sur un budget de fonctionnement au alentour de Rs300, 000 par mois, nous percevons de Rs140, 000 du Gouvernement (NATReSA) et le reste des financements nous proviennent du Secteur Privé

Objectif du projet et de sa campagne

Avoir suffisamment de fonds pour palier davantage à la demande grandissante de nos bénéficiaires en maintenant des services et des Ateliers Thérapeutiques de qualité et en continuant à investir dans les différentes méthodes thérapeutiques qui apporteront des résultats plus durables et tangibles dans la vie de ces femmes vulnérables et accablées par le malheur.